mardi 6 octobre 2009

L'éducation ......ou la galère .....

Je me pose mille et une question ces temps-ci....Comment vivre une relation facile avec ses ados ,en restant un parent autoritaire et cool ???

Je crois que je n'y arrive plus.....les ados vieillissent et changent ....moi pas !

Je sais que je suis loin d'être parfaite ,je suis une mère exigente,ordonnée,stricte,mère-poule....j'aime un environnement propre donc je demande de l'aide .....c'est l'enfer......je répète au moins 5 fois avant l'exécution....ensuite ,entre eux.......chicanes et cris du matin au soir.....toutes les raisons sont bonnes!!

Ils sont très différents donc......ils ont des raisons pour se disputer !

Je ne sais plus comment agir.....les punir .....les envoyer de force chez leur père ?? être indifférente ??

Oufff ....c'est essouflant !! Envoyez moi vite vos trucs et conseils ....j'en ai grandement besoin !! merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii xxx

8 commentaires:

JulieJulie a dit…

J'ai malheureusement aucun truc pour toi, je ne suis pas rendue là et j'ai mieux faire l'autruche que d'y penser...

Cependant, de mon adolescence je me rappeles un truc, le côté sévère de mon père, ses exigeances toujours plus grandes que celles des parents de mes autres amies. Aujourd'hui, je suis celle que je suis en très grande partie à cause de la façon dont il m'a élevé et des limites qu'il a su m'imposées.

Lionne a dit…

Bon, la description que tu en fais, j'aurais pu la copier-coller en parlant de mes 3 monstres...

J'ai des accros ;a l'ordi. Je m'en ssers donc comme monnaie d'échange.

Alors, quel est leur point faible ? Fesse dans le tas ! ;-) (Pas sur les ados lol) Explique-leur que la chose qu'ils préfèrent faire est un privilège et qu'un privilège ça se mérite. Et sois rigide sur ce point... Enfin, je ne suis pas là pour de donner des ordres lol.

Dianerythme a dit…

Ah il n'y a pas de hasard dans la vie, du moins c'est ce que je pense.. ;-)

Je suis un peu dans ce passage moi aussi mon plus vieux aura 16 ans la semaine prochaine et mon plus jeune à 10 ans. Je dirais que moi aussi ce n'est pas toujours facile l'écoute des consignes, je sens que je manque parfois de fermeté mais je ne me tape pas sur la tête à cause de ça, je regarde mon contexte de vie et je me regarde devant le miroir en reconnaissant le fait que je suis mono parentale, 2 papas différents (avec qui je n'ai pas une très très belle relation), et etc... Bref, je me berce un moment le temps de connecter avec ce que je veux vraiment dans ma maison, quel environnement j'ai envie d'avoir et de créer chez moi. Je part de là et j'explique aux enfants la situation, le contexte et le rôle que eux aussi ils ont a jouer dans le bon fonctionnement de cette maisonnée.

Ah! je sais ça l'air beaucoup plus facile à dire qu'à faire, j'en sais quelque chose, mais j'ai constaté avec le temps qu'à chaque fois que c'est plus difficile avec les enfants, c'est souvent quand je m'oublie, quand depuis un moment je me suis mise de côté, mes besoins à moi comme femme etc.. C'est alors que s'installe une grande fatigue mentale quand il s'agit de mettre de l'ordre dans la maison!

Du moins c'est ce que j'ai constaté pour moi, peut-être est-ce différent pour toi mais ce qui revient au fond c'est, est-ce que je prends bien soin de répondre à mes besoins à moi? que ce sois sur le plan physique, mentale, spirituel, émotif et énergétique.

Tient,ça me donne envie d'organiser une soirée entre parents d'ados pour un partage et quelques exercices improvisés qui aideront à mieux voir les dynamiques qui se passe près de nous.


Au plaisir de venir te relire :-)

Francine a dit…

Pas facile cette période où on se remet constamment en question, parce que les ados nous y forcent, veut, veut pas, à tout remettre en question, tout le temps à force d'argumenter sur tout, à essayer de tenir son bout, à essayer de les comprendre... C'est tellement épuisant à la longue.

Malheureusement il n'y a pas de recette miracle. Tu vas passer au travers j'en suis certaine et je comprends très bien comment tu dois te sentir.

Dis-toi que nous les parents, on fait de notre mieux et on a le droit d'être fatigué.

Parfois on pense qu'on ne les comprenda jamais et qu'eux vont toujours continuer à nous juger et à nous remettre en question... mais ça passe et un jour ils vont comprendre.

Tu es une bonne mère et eux de bons enfants, ça c'est certain.

MOI.. N.. a dit…

Oublie ce que le livre dit: fais comme tu penses. Laisse toi guider par les personnalités de tes crapaux. Souviens toi de tes frustrations d'adolescente..
Tu devras faire preuve d'écoute et de stratégie basé là dessus. Je ne suis pas un exemple mais chaque famille est particuliere . T'auras beau mettre en pratique ma suggestion ou celle de lionne tu n'auras peut-etre pas le résultat voulu.
Exemple, La majorité du temps , nos soupers ont 3 repas différents et nous sommes 4. La bonne vieille morale dit: tu manges ce qui est sur la table...J'aime pas le steak, mon mari oui, j'aime le poisson , personne n'aime ca, et les enfants n'aime ni un ni l'autre.
alors je me fais un poisson, mon mari un steak, et les enfants du poulet, avec les mêmes légumes, les mêmes patates. Parfois on se rejoint autour d'un bon plat de pate, C'est pas plus long et on passe un super souper a jaser d' autre chose que "mange ton steak"... Les conflits c'est pas obligatoires , et d'imposer notre vision non plus. eh oui, chere grenouille, nous sommes déjà d'une autre génération suffit juste de savoir ou la limite s'Arrête.

grenouille verte a dit…

oh merci .....comme ça fait du bien !! juste un peu d'appui et de support !! merci mille fois xxx

cryzal a dit…

cher grenouille j'ai un bon truc pour toi j'ai justement mis sur mon blog un moyen efficace pour mon super ados je t'invite à venir voir

Sophie a dit…

S'il avait une solution miracle, on n'écrirait pas autant sur le sujet (ha, ha, ha!!!).
Déjà, si tu comprends ce qu'ils te disent, c'est déjà ça!!! Je ne sais pas par chez vous, mais chez nous, nos ados ont un langage bien à eux... J'avais écrit une conversation avec un ado "Enrichissement linguistique". Force est de constater que peu de lecteurs en ont compris le sens...